Branche professionnelle / IDCC : 2046

2046 – Centres de lutte contre le cancer

Résumé

Cette branche professionnelle comprend 120 entreprises et 23 000 salariés. Le salaire moyen de ces derniers est de 2 740 € (à temps plein, net). Il est constaté un écart de rémunération de -22,5% entre les femmes et les hommes.

Il y a, en 2019, 100 apprentis. Ils représentent 0,6% des salariés de la branche.

La branche professionnelle est rattachée à l'opérateur de compétence Santé.

Elle dispose d'un observatoire (OPMQ) dont le nom est Observatoire prospectif des métiers et des qualifications de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif. Celui-ci est piloté par la CPNE "Secteur Activités Sanitaires Sociales Médico-Sociales Privé À But Non Lucratif".

L'IDCC 2046 appartient au code CRIS (Conventions regroupées pour l’information statistique) P dont il représente 1% des effectifs.

Le portrait statistique

Les textes juridiques

Les différents textes concernant la branche sont consignés sur Legifrance. Le premier d'entre eux, le "texte de base", est intitulé "Convention collective nationale des centres de lutte contre le cancer du 1er janvier 1999".

Il existe également d'autres textes qui viennent compléter le texte de base. Il existe ainsi 31 textes "attachés" dont le dernier est intitulé "Avenant n° 2019-01 du 11 avril 2019 relatif au parcours professionnel des emplois du groupe B".

Par ailleurs, 12 autres textes portent sur la question des salaires. Le dernier est intitulé "Avenant n° 2019-03 du 20 juin 2019 à l'accord n° 2019-02 du 11 avril 2019 relatif aux salaires".

Le dialogue social

Les partenaires sociaux de la branche sont distingués entre organisations syndicales et organisations d'employeurs. Parmi les organisations syndicales, on retrouve SUD , CFE-CGC , CFDT , FO , CGT .

Les entreprises sont, quant à elles, représentées par les organisations suivantes : FNCLCC .

Scores syndicaux

Cycle électoral : 2013-2016

Scores employeurs